Aller au contenu principal

Menu secondaire (Cinéma)

Loin de vous j'ai grandi, Marie Dumora, Documentaire, ACID

Dimanche 30 Janvier à 11h

Les Dimanches de l'ACID : Loin de vous j'ai grandi

Les Dimanches de l'ACID, c'est une séance d'un film issu de la sélection ACID (Association pour le Cinéma Indépendant et sa Diffusion) du Festival de Cannes, suivi d'une rencontre avec un ou une cinéaste membre de l'ACID ... un film toujours indépendant, étonnant, novateur !

Dimanche 30 Janvier, à 11h, ce sera LOIN DE VOUS J'AI GRANDI, de Marie Dumora.

La séance sera suivie d'une rencontre avec la réalisatrice, Marie Dumora, animée Michael Dacheux, cinéaste membre de l'ACID.

LOIN DE VOUS J'AI GRANDI.
Docu. de Marie Dumora, Fr., 2020, 1h42.
Depuis longtemps, Nicolas se débrouille seul. Aujourd’hui, il a 13 ans, aime l’histoire d’Ulysse, Jack London, et vit en foyer dans la vallée de la Bruche avec son ami Saïf, arrivé lui, de loin, par la mer. Ensemble, ils partent dans les bois écouter leur musique, parlent filles et mobylettes. Ou fuguent. Parfois, Nicolas retrouve sa mère et les siens pour une virée à la fête foraine, une grenadine ou un baptême. Mais bientôt il a quinze ans et l’avenir s’approche.

Cabane, creux d'un arbre, modeste salon, ou garage décoré de ballons : ils sont nombreux les refuges et les haltes semés dans cet Est de la France dessiné par Loin de vous j'ai grandi, selon une variation de trajets qui creusent craintes du surplace ou de l'avenir.

Car il est ici autant affaire d'espace que de temps, celui qui passe, tout bonnement, simplement, cruellement, et celui qui vient, nécessairement inconnu. Matériau profondément romanesque et accumulé patiemment par la cinéaste, film après film, en suivant les différents membres de la même famille au fil des années. Cette fois, le héros sera Nicolas, douze ans, l'enfance nue. L'histoire, c'est toujours la même, celle d'Ulysse cité en exergue, celle des départs et des retours, de ceux qu'on quitte et ceux qu'on retrouve. Elle se charge ici de l'incertitude à la croisée des chemins, entre les voies déjà tracées par la pesanteur des déterminismes, et celles qui s'ouvrent malgré tout, dans le pli de la naissance d'une amitié ou d'un espoir amoureux. Abîme attisé par la rencontre miraculeuse, et qui aurait pu tout aussi bien achopper, du petit garçon avec les mots des livres.

Dans ce qui maintenant fait œuvre chez Marie Dumora, les plans peuvent revenir de film en film, tissant la saga de motifs familiers, agissant aujourd'hui comme flash-backs ou retrouvailles, selon une attention têtue aux choses vues, tressée à des questions de cinéma aussi simples qu'essentielles (où se mettre, quand couper, quand reprendre). Fête foraine, base nautique, course automobile, anniversaire, vitrines de Noël, défilé… : le grand geste romanesque (dans sa puissance XIXème) croise l'ethnographie des marges populaires, d'une façon inattendue aujourd'hui dans le cinéma français - qui pourtant en la matière présente d'intenses florons : on pense ici à Demy, Eustache, Pialat.

Le conte le dispute à l'âpreté du réel, et si l'on entend plus les voix qui encouragent que celles qui blessent, peut-être est-ce simplement que la réalisatrice choisit de filmer ceux qu'elle aime.

Michaël Dacheux & Ombline Ley - Cinéastes membres de l'ACID

TARIF : 6.80€
Cartes d'abonnement CIP, UGC illimité, et Pass Culture acceptés.

Escurial

11 boulevard de Port Royal - 75013 Paris 13e arrondissement
  • Loin de vous j'ai grandi
    Documentaire (1 H 42 MIN)

    Loin de vous j'ai grandi

    • 11:00
      VOST

instagram
instagram